SO WHAT

C’est un peu l’équivalent de “et alors?”. Cela permet de relativiser beaucoup de choses, les Irlandais sont champions pour cela, l’idée que ce ne sont pas les évènements qui comptes, mais la façon don’t on les hiérarchise. Cet idiome se retouve dans tout l’aire anglo-saxonne ceci dit.

Mon enfant a eu une mauvaise note, so what?

Il peut aujourd’hui, so what?

“so what” sauve beaucoup de situations, du moins le jugement que nous portons sur quelque chose de potentiellement négatif, signifiant que ce n’est pas la fin du monde.

Publié par pchatelain

Je suis une Française qui habite actuellement en Irlande et qui s intéresse particulièrement à la valeur des mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :