Nourriture irlandaise

Quoi qu’on en dise, la « bouffe » c’est important. Beaucoup de gens mangent entre 2 et 4 fois par jour ; en temps cumulé, entre les courses, la cuisine, les repas et le rangement, on passe plus de temps dans une vie à s’occuper de son estomac qu’à faire beaucoup d’autres choses in fine. Excellente raison de s’intéresser à la nourriture irlandaise, et que ce soit clair, elle est meilleure qu’en Angleterre !

N’allez pas croire que le célèbre Full Irish Breakfast (similaire à la version anglaise) représente le quotidien des Irlandais, il est réservé au week-end, le reste du temps c’est plutôt des céréales ou du porridge, le porridge étant vraiment le grand classique du petit déjeuner. On le trouve partout, il est très bon marché, tient au corps et extrêmement sain, qui dit mieux ?

A midi, si vous saviez le nombre de parents dont les enfants sont pour l’année en famille d’accueil Irlandaise (il y en a beaucoup au lycée français) râlent parce que leurs enfants ont toujours le même sandwich chichement garni et accompagné d’un petit paquet de chips.. oui mais ce qu’ils ne comprennent pas c’est que les irlandais font pareil pour eux ! Que ce soit pour les enfants ou les adultes, il y a peu de cantines et de cafétérias dans le pays, le modèle qui domine, c’est la lunch box. Dans les pubs et cafés, contrairement à la France, c’est à midi que les Irlandais consomment des soupes. Quasiment tous les pubs en proposent, elles sont généralement fait maison et excellentes. Servie avec du soda bread et de l’excellent beurre irlandais qui n’a rien à envier à son cousin normand, cela fait le déjeuner et ne vous ruinera pas.

Le vrai repas chaud, c’est celui du soir. BEAUCOUP, beaucoup d’œufs et de poulet (forcément, c’est lié !!), du saumon qui n’a rien à envier à son cousin écossais, de l’excellent cabillaud et superbes fruits de mer (et dire que les Irlandais n’étaient pas encore pêcheurs au moment de la Grande Famine, quel gâchis.. ), du bœuf et du mouton local, souvent cuisinés en stew, viande en sauce mijotée longtemps. La patate, aaahh la patate irlandaise, au XIXe, son abondance a valu aux Irlandais d’être le peuple le plus vigoureux d’Europe et sa maladie le plus décimé d’Europe, la patate donc à la fois source d’abondance et de misère pour les Irlandais..toujours est-il qu’elle occupe au XXIe siècle encore et toujours une place de choix, dans les pubs mais aussi sur les tables  familiales. Attention faux ami, si un irlandais vous parle de « chips », ce sont des frites, alors que nos chips ce sont des « crisps » !

On trouve également une offre intéressante de produits végétariens et végans. Les supermarchés ont tous un rayon « Free From », très pratique pour trouver d’un coup une offre complète de produits végétariens, végétaliens et sans gluten. Le 1e restaurant veggie de Dublin, Cornucopia, a ouvert ses portes dès 1986, à une époque où l’on connaissait à peine le concept en France. Être végétarien est un non-sujet en Irlande, alors qu’en France, la plupart des restaurants ne disposent même pas d’un plat végétarien sur la carte. En ce qui concerne l’offre végane, dans le cas – improbable – où rien n’est affiché, on peut toujours demander. Contrairement aux Français, les Irlandais savent tous à quoi correspond la nourriture végane et même si le sacro-saint rôti du dimanche est à la carte de tous les pubs le jour du seigneur, les personnels desdits pubs sont tout de suite en mesure de dire s’ils peuvent accommoder quelque chose ou non, ce qu’ils feront d’ailleurs très volontiers même si ce n’est pas sur la carte.

De façon générale, les Irlandais travaillent les produits locaux (quand on est une île c’est facile à délimiter !), et ce de mieux en mieux; ils ont acquis 300 ans de savoir-faire culinaire en 2 générations. L’Irlande dispose même de plusieurs restaurants étoilés maintenant, donc un des plus petits restaurants étoilés du monde, Liath, à Blackrock, qui propose un menu unique au cœur d’un marché vintage.

Par ailleurs, certains plats comme le Fish&Chips ont gagné leurs lettres de noblesse ; de street food servi dans du vieux papier journal, le Fish&Chips est ainsi devenu un met star des classements, beaucoup vous diront que l’on trouve le meilleur Fish&Chips de Dublin à Howth..

Au pub, la nourriture , souvent fort bonne ceci dit, a souvent comme fonction première de tapisser l’estomac et de le préparer à recevoir et métaboliser beaucoup d’alcool, un moyen pour une fin en quelque sorte, ce qui explique l’ommniprésence du fameux Fish&Chips notamment !

La semaine prochaine : les produits irlandais, source de fierté nationale

Le fameux Fish and Chips
Fruits de mer irlandais archi-frais
Excellentes frites du Stags head
Le célèbrissime chocolatier Dublinois BUTLER fait de la pub pour son cacao vegan
La but not least: l’excellent Porridge Irlandais !

Publié par pchatelain

Je suis une Française qui habite actuellement en Irlande et qui s intéresse particulièrement à la valeur des mots

2 commentaires sur « Nourriture irlandaise »

Répondre à Incognito Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :